31 mars 2008

Valence !

pour une fois, départ en train....




Valence à ce mérite de savoir accueillir les "artistes", qui nous le savons tous sont alcooliques, drogués et fainéants.





ce qui laisse pantois notre big boss du moment ...




bref ! occupation de la salle de préparation,


entrainement classique,


- terriblement bien accompagnés les Branks dites donc ! -


non ?




----- 3 heures de Branks dans Valence -----


et bien sur, l'irréparable arrivât: la sax alto détruit lors d'une roulade.
et bien sur, l'incroyable arrivât : le magasin de musique "Vagnoux" nous prête un alto pour finir la date.

encore un souvenir.






après la balade en girafe dans Valence.... le resto comme oasis.



mojitos dans le bar of the night of Valence, etc, etc....
petit déjeuner,


on the road again,


et pause. et retour.



et voilà.
aa

29 mars 2008

rhaaaaaa !


et oui et oui. 5:58. dur dur la vie révée d'artiste.
direction Valence !

26 mars 2008

des municipales....




1. certains festival construits sous la droite sont annulés par la gauche.
2. de nouveaux lieu empêchés sous la droite apparaissent sous la gauche.
3. des dates s'annulent 3 jours avant.
4. de nouvelles dates tombent au dernier moment.
5. des personnes compétentes qui ont fait rayonner la ville partent.
6. des budgets sont supprimés.
7. de nouvelles salles naissent mais vendent plus de pop corn.
8. des lieux tolérés par la droite sont vilipendés par la gauche comme élitistes.
9. des censures de droite trouvent enfin à s'exprimer.
10. des sans étiquettes s'affirment culturicides.
11. des programmations pointues et uniques doivent dorénavant devenir "sociales".
12. le "prise de tête" doit disparaitre.


etc, etc.
et pour chacune de ces assertions, j'ai un exemple local.

aa

24 mars 2008

Azimuts - Bitche - Paques

animations de Pâques à Bitche par Azimuts....
une épopée à la conquête des œufs en chocolat avec étapes et énigmes.... préparations.




répartitions des chapeaux, etc, etc...

























et en vidéo, les répétitions de la veille....












18 mars 2008

On appel ça, la roue.

video

Retour en photo sur Ré-Création


Petite envie pressante des Branks au collège


Rappel du réglement interieur à Stainville


Massage sonore


Effondrement à Montiers


Les Branks ? conditions de jeu ?
TOUT TERRAIN!

Retour en photo sur Ré-Création (suite)


Technique d'approche chez les petits


La sieste chez les CM2


Le réveil


Intervention discrète chez les CP


Cour de pratique musical en CE1

17 mars 2008

SONDAGE




















14 mars 2008

Voici quelques impressions des enfants de CM2 sur l'intervention surprise des Branks dans leur classe

Quentin de Villers Le Sec - 10 ans

Ce spectacle etait bien parce que leur habit était originale quand il on toquait on se demandé se que s'était j'ai trouvé que s'était pas long j'ai telment aimé que le temps s'est racourci.

Océane de Menil - 10 ans

C'était vraiment génial. Le spectacle, je l'ai beaucoup aimé. Je pense que les costumes, c'était de la peau de girafe. On a vraiment cru que ça se passaient dans la savane. La musique était très forte, quand vous avez joué tous en même temps. Les bruits ressemblaient à des cris de : chevaux, léopards, girafes, etc.... en troupeaux.

Johanna de Dammarie - 10 ans

J'ai bien aimer ce spectacle qui était très très rigolo. Le Monsieur qui avait un porte voix m'a fait pensé à quelqu'un . Je me suis cru à l'école et à la guerre. Je pourrais le revoir dix fois et plus. Ces acteurs de théâtre sont fabulait.

Amélia de Morley - 10 ans

J'ai bien aimé quand il faisait de la musique et quand il monté sur les tables, et leurs costumes. Sa ma fait rigoler. Sa faisait drôle quand il partait et qui nous séré la main.

Grégoire du Bouchon - 10 ans

C'était super. On ne ci attendait pas quand ils ont débarqué dans la classe, car on croyaient que l'on irait dans la BCD pour les voir. J'ai adoré quand ils ont commencé à monter sur les tables et sur le bureau également où ils se sont endormies sur nous.

Thomas du Bouchon - 10 ans

J'ai aimé que ils s'arrivent et ils ont sirculée dans la classe et ils étaient allongée sur les tables. Et ils mon fais rire et aussi il se tréne par terre. Et le temme ont dit qu'ils sont dans la guerre 14-18 et gemme quand il vont à la guerre et quand il pose des questions il explique bien et on dirai les costumes que cet tarzan.

Anaïs de Fouchères - 10 ans

Le spectacle était amusant et surprenant et il y vait de la music chaloureuse rigolote. Se que j'ai bien aimé c'est quand tout le monde c'est mis partaire enfaite, j'ai tout bien aimée surtout quand ils sont entrés dans la classe. J'ai eu impeut peur quand ils sont entrés puis je me suis abitué.

Aurore de Fouchères - 10 ans

J'ai adoré ce spectacle. Je l'ai trouvé drôle et très amusant. J'ai bien aimer leur habille on dirait qu'ils faisaient plusieurs en même temps. Le moment que j'ai le plus aimé ses quand ils ont dormit.

Juline de Dammarie - 10 ans

J'ai super bien aimé se spectacle. Au début, ca ma fait un peu peur aussi j'ai bien aimer les costumes. Il jouer bien de leurs instrument. C'était vraiment rigolot. Ca faisiat du bruit. J'ai toute aimer surtout quand ils étaient monters sur les tables et quand ils ont mit l'un sur l'autre. C'était vraiment amusant. Ce que je n'ai pas aimer c'était quand ils sont partient à Stainville.

Zoé du Bouchon - 10 ans

En général, j'ai adoré. Le personnage que j'ai le plus aimé était celui avec un hautparleur à la main et qui faisait des drôles de bruits. A un moment, ils sont tous tombé par terre il ne bougeaint ça m'a fait peur, mais j'ai quand même adoré ce moment. Plus tard ils sont tous tombés sur nos tables et Johanna était chargé. J'espère qu'il reviendrons une autre fois. (pendant l'art visuel !)

RDV

rendez vous à Bitche le 23 mars pour une surprise à plume. intervention. mystère.
amicalement, je vous livre les premières paroles : "un peu d’attention je vous prie. Nous sommes ici pour une mission à accomplir, une mission inscrite dans la tradition populaire de Bitche"

13 mars 2008

VidEOs !

vidéos des sorties d'essai. crash test 1 et 2 ! la première sous la neige de Bitche et la deuxième en provocation dans un lycée... ou l'inverse. eh eh !
on note que le boucher de la rue principale est décédé, que les enfants sont en pleurs suite au constat qu'une girafe peut s'écrouler comme une crêpe et que les clients d'une pharmacie, par effet placebo, sont tous ressortis en excellente santé.
aa




11 mars 2008

...

"Au fond, nous avons beau faire, nous sommes tous des êtres collectifs - ce que nous pouvons appeler notre propriété au sens strict, comme c'est peu de chose ! et par cela seul, comme nous sommes peu de chose ! Tous, nous recevons et nous apprenons, aussi bien de ceux qui étaient avant nous que de ceux qui sont avec nous".
Goethe (17 février 1832).

10 mars 2008

les Branks...

découpent le Règlement intérieur des écoles en rondelles. enfin !

on en avait rêvé, et voilà que cela se fait. les Branks ont pris d'assaut 6 récrés des écoles aux alentours du Bouchon sur Saulx.
Ramdam !
enfant, je serais impatient d'être enfin Grand pour ne manger que des frites et des haribos, aller au resto tout le temps (par exemple chez pierre § flo de "la Grange" ; ici), faire de l'art ma vie et tout exploser avec une fanfare de guignols déguisés en girafes !

aa


DU RIFIFI DANS LES RECRES.


alors comme d'habitude , il était une fois... commence par une sonnerie de réveil-matin, MATIN !




café ?



training !






habillage (et oui ! la Girafe de Meuse s'habille...)



tests matériel...


tests de l'ensemble harmonique de Bouchon sur Saulx.


ready ?





drop !
GOOOOOOD MOOOORNING !



go! go! go!



face à eux : 50 garnements !
"nous partîmes 500 mais par un prompt renfort nous nous vîmes 3000 en arrivant au port...." (et ouais les gars, nous aussi on a été à l'école).




témoignage.



et ça enchaine à la chaine les récrés, les récrés, les récrés...
mais bon sang ! travaillent jamais ??




enfin le débriefing en se restaurant.










THE END ?

ben non. quelques restes d'hallucinations... sur la route du retour. we are poor lonesomes giraffes and a long long way from home.