27 juin 2012

Bande-son.

"Entrailles" - Cie Azimuts
bande-son Gabriel Fabing, Thomas Milanese & Antoine Arlot




Peut être la bande-son est-elle une recherche de minuscules équilibres - un ensemble vibrionnant d'équilibres. Entre quoi et quoi, ce lieu où tout semble fluide, en présence, vivant.
C'est une illusion cette impression, mais pas seulement. Donner à la bande-son une dynamique interne, une histoire, un chemin profond, est une manière de tromper l'ennemi, le temps figé - glacé, écrit.
Un subterfuge. Un mirage de réalité pour mieux apprécier ce qui sous-tend ce qui l'a imaginé. 

La bande-son naturellement ne peut lutter avec le présent, elle n'en est qu'un ersatz vieillot, passé, dépassé, mais elle peut offrir ce qui l'anime. C'est dans les trouvailles des entrailles que réside sa nature du moment, son intelligence d'existence. 

La bande-son finalement transporte des idées et des utopies. Une liberté à concevoir un espace, un volume et une temporalité hors de ce qui suit son cours. 
On pourrait même y déceler l'extraction d'horizons insoupçonnés de réalités trop connues. Tirer les fils et les perspectives du concret, en faire jaillir des possibilités, des inouïs des joies d'ailleurs.

Le désir aussi de faire vibrer un suspens - le son abstrait en sus suçant ce qui ne se voit pas pour mieux en être exhalé. De jouer avec l'attente, la dynamique ou la violence d'un silence, ou de rien ou de l'infime grésillement qui se greffe aux natures sonores pré-existantes. 
C'est une manipulation positive des impatiences et des séductions ; des sons à corps, des corps aux communions. Une architecture de l'invisible, comme un décor aux limites sans limites et aux frontières à aller taquiner du bout des clics.

Au cœur du paysage numérisé essaye de fleurir un monde entier. Un impossible à vivre. Une extra-territorialité sonore. Et, parfois, juste capter l'essence du vol d'un papillon.
aa









15 juin 2012

Sortie de résidence de la Cie Streetharmony au collège

La cie de hip-hop Streetharmony venue en résidence à la cie pour travailler son nouveau spectacle « Virgule Flottante » à fait sa sortie de résidence au collège de Montiers sur Saulx dans le cadre de l’action culturelle Ré-Création.

Au cours de la récréation et sous les yeux des éléves attentifs à la performance des artistes, la cie a présenté une vision peu connue pour la plupart des éléves de la danse hip-hop  sur fond de bruits divers provenant d’objets, d’enregistrement et d’effets sonores.
  


Une compagnie et un spectacle à découvrir.
Célia

11 juin 2012

Natures de femmes - atelier d'expression et d'écriture

"Natures de femmes" est l'action culturelle mise en place autour de la création Entrailles.
Elle propose à la population féminine deux sortes d'actions :
- des interviews individuelles,
- un atelier d'expression et d’écriture,
afin de récolter des paroles et textes afin de nourrir la réflexion sur ce qu'est la femme et qui pourront par la suite être diffusés dans une installation sonore et visuelle (de jour dans la scénographie du spectacle).
Un premier atelier a réuni samedi 5 femmes d'âges et d'horizons différents jusqu'à minuit, le temps nous a semblé passer vite malgré le tic tac très sonore de l'horloge du lieu. Cet atelier a fait naître de belles choses, simples, drôles mais aussi très émouvantes et parfois plus douloureuses, chacune avec ses propres mots et ses différences.
Merci encore aux participantes, ce fut de beaux moments partagés.
Zabote





05 juin 2012

Reportage France 3 sur "Entrailles"

video

Résidence de création avec Ali Salmi - Coproduction ACB du 16 au 20 Avril

01 juin 2012

Fanfarnaum à Saverne!

La Cie à Saverne pour Fanfarnaum.